Dérive

Une nano-nouvelle

(Image par Jupi Lu de Pixabay)

Tu t'es éteint, et la nuit m'a envahie.

Il pleut sur mes jours, il pleut sur ma vie.

Je dérive, portée par les flots d'un océan de regrets, le cœur serré de ces mots d'amour trop longtemps retenus…

Dernier soupir

Une nano-nouvelle

(Image par Erika Varga de Pixabay)

Son regard se posa sur elle, et il sut qu’il l’avait enfin retrouvée. Les couleurs avaient déserté ce monde depuis bien longtemps. Pourtant, il n’avait jamais oublié l’indigo profond de ses pupilles.

Tremblant d’émotion, il se pencha vers elle. Elle demeura muette, mais une multitude de larmes perlèrent dans ses yeux toujours aussi bleus. Alors, le cœur comblé, il s’allongea à ses côtés.

Ils restèrent ainsi, immobiles, jusqu’au soir. Puis, lorsque la dernière lueur du jour disparut, les paupières du vieil homme se fermèrent, et la rose se flétrit.

#DefiSprint

Sept textes courts

Chaque jour, du 8 au 14 juillet 2021, Vicky Saint-Ange nous assigne une contrainte que nous découvrons le matin même, avec laquelle nous devons nous débrouiller pour écrire un texte d'une longueur minimale de 100 mots.

  • Jour 1. Contrainte : les descriptions. Découvrez un étrange laboratoire abandonné...
  • Jour 2. Contrainte : les dialogues. Assistez à un entretien d'embauche peu conventionnel...
  • Jour 3. Contrainte : le conflit. Rencontrez une ado bien sympathique (ou pas)...
  • Jour 4. Contrainte : kill your darlings. Je m'essaie lamentablement, ici et , aux poèmes et à la romance, qui sont mes deux bêtes noires. (Oui, j'en ai écrit deux ! Je craignais de n'avoir pas assez tué mes chéris dans le premier. Ou bien, j'aime souffrir...)
  • Jour 5. Contrainte : la correction. Retour sur le texte du jour 1, en version corrigée...
  • Jour 6. Contrainte : unifier les textes des jours 2 à 5. Si vous avez lu les textes en question, vous comprenez pourquoi j'ai hurlé en la découvrant... Voici donc le résultat du difficile exercice de contorsion auquel je me suis prêtée :
    Partie 1
    Partie 2
    Partie 3
    Partie 4
  • Jour 7. Contrainte : la co-écriture. Merci à Aude Boireau d'avoir accepté d'écrire ce texte à quatre mains avec moi. Vous pouvez découvrir l'univers d'Aude sur son site, et la retrouver sur twitter.

Divination

Une nano-nouvelle

(Image par Free-Photos de Pixabay)

La sphère de cristal luisait dans l'obscurité, illuminait son visage d'un éclat énigmatique. Ce qu'elle y avait déchiffré ne m'importait plus. Elle avait relevé sa capuche, et le monde s'était noyé dans son regard. Seuls existaient encore ses yeux de braise, posés sur les miens.

Atoll

Une nano-nouvelle

(Image par Bessi de Pixabay)

Le mage retint son souffle et ouvrit timidement un œil. Pitié, pas à nouveau un champignon...

Miracle, enfin !

Il observa son œuvre. Parfaite.

Il s'assit, savoura le silence, offrit son visage au firmament. Plus rien n'existait que cet atoll, cet arbre, cet astre. Et l'immensité.

Une micro-nouvelle

Sur le thème Un inconnu sonne à la porte

Alzheimer

Ding. Elle n’attend pourtant personne. Elle regarde par l’œilleton : un beau jeune-homme brun attend patiemment derrière la porte. Qui peut-il bien être ? Elle lisse les plis de sa jupe, passe machinalement une main dans ses cheveux avant d’ouvrir.

Sans y être invité, il entre, se dirige aussitôt vers la cuisine, balaie rapidement la pièce du regard, puis soupire.

- Il est tard, tu n’as rien mangé aujourd’hui ?

Elle réalise alors qu’elle a faim. Elle hésite, ne sait que faire.

Il la prend par la main, la guide vers la table.

- Allons, assieds-toi maman, je vais te préparer quelque chose.