Projets en cours

En recherche d’éditeur :

Cercueil et Préjugés

comédie romantique contemporaine – finaliste du concours Fyctia “Comme dans un film”

Le pitch :

Quand Adélie rentre chez elle après trois mois coupée de tout, elle ne s’attend ni à tomber nez à nez avec le nouveau locataire de son appartement, ni à la révélation que ce dernier lui réserve : que tout le monde la croit morte et enterrée !
Or, se reconstruire une vie quand on a perdu son domicile et qu’on passe pour décédé aux yeux de l’administration ne s’avère pas de tout repos…

Je vous en dis davantage dans cet article de blog sur les raisons pour lesquelles j’ai décidé de me lancer dans ce projet.

Suite au retour des éditrices après la finale Fyctia, mi octobre 2023, j’ai entrepris une réécriture du roman, que j’ai achevée vers fin novembre. J’ai eu ensuite de nouveaux retours des bêta-lectrices qui avaient déjà lu la version précédente, et j’ai désormais attaqué la phase de soumissions de cette nouvelle mouture en maisons d’édition.

Vous pouvez lire sur Fyctia les trois premiers chapitres (qui ont très peu évolué), dans leur version initiale.

En cours de corrections :

Un mensonge sans conséquence

J’ai changé le titre (mon titre de travail était Pour que refleurisse son sourire), mais je ne sais pas si celui-ci n’est pas un peu pourri aussi (je suis nulle en titres ! 😅)

romance contemporaine – a participé au concours Fyctia Prix de la révélation new romance 2024

Le pitch :

Le jour où on lui diagnostique une grave maladie, la grand-mère de Kiana s’effondre. Car toutes deux veillent l’une sur l’autre depuis toujours : sans elle, que deviendra Kiana ? Aussi la jeune femme ne pense-t-elle pas à mal lorsqu’elle fait croire à son aïeule qu’elle a rencontré quelqu’un. Elle cherche juste à apaiser ses angoisses.
Mais quand l’état de santé de la vieille dame se dégrade, il devient impossible de la laisser vivre seule. Désormais au pied du mur, Kiana va devoir assumer ce qu’elle pensait n’être qu’un mensonge sans conséquence…

Vous pouvez lire sur Fyctia le premier jet du prologue.

En pause :

45,93 grammes

thriller

Le pitch :

Chloé était étudiante quand sa vie a basculé.
45,93 grammes et un diamètre de 42,67 millimètres. Une sphère presque parfaite. Une balle de golf ordinaire… C’est tout ce qu’on a retrouvé à côté de son corps inconscient.
Mais alors qu’une partie de ses souvenirs s’est évanouie, que croire, et à qui se fier ? S’agissait-il d’un simple accident, comme le laissent supposer les apparences, ou d’une agression, ainsi que sa mère en est persuadée ? Et à qui appartient ce visage qui vient hanter ses rêves ?

Avec trois lignes temporelles distinctes, et trois points de vue différents, je ne me facilite pas la tâche. D’autant que je récidive avec ma “méthode” qui consiste à avancer sans plan. 😅 Reste à voir où cela me mènera…

J’ai écrit environ 15 000 mots sur le premier jet de ce roman, soit un petit quart. Puis je l’ai mis en pause pour réécrire Cercueil et préjugés suite au retour du jury après la finale Fyctia. Et… il est encore en pause, parce qu’une autre idée de roman s’est incrustée sans prévenir, et que je n’ai pas réussi à la repousser.

À réécrire :

Chasseuse de rêves

roman jeunesse

Il s’agit d’un roman contemporain destiné aux adolescents de 12 ans et plus. J’ai mûri l’histoire au début du premier trimestre 2022 et ai terminé l’écriture du premier jet courant juin. La phase de bêtalecture et les corrections sont terminées depuis mi-septembre 2022.

La première mouture de ce roman a essuyé quelques refus éditoriaux, mais suite à ma participation à la quatrième édition des Murmures Littéraires, j’ai décidé d’entreprendre une réécriture complète avant de poursuivre les soumissions.

Vous pouvez en lire le pitch et le prologue par ici.

En attente :

Cosy mystery (en attente de titre)

J’ai écrit en 2021 une novella policière, qui a même passé les phases de betalecture et de première correction.

J’avais en début d’année 2022 une idée pour un second récit mettant en scène le même duo d’enquêteurs. Il me restait à développer l’histoire avant de pouvoir en démarrer l’écriture.

Je souhaitais publier ces 2 novellas ensemble, a priori plutôt en autoédition, à l’automne 2022.

Sauf que… Courant juillet 2022, je me suis rendu compte de deux choses :

  • d’abord, non seulement la préparation de mon second récit avançait beaucoup moins vite que prévu, mais je risquais d’aboutir à un texte plutôt au format roman que novella
  • ensuite, le format policier pur (où ce sont des professionnels qui mènent l’enquête) me botte moins que le format cosy mystery (où les enquêteurs sont monsieur ou madame tout le monde).

Ce qui me laisse avec sur les bras une novella solitaire, et un projet de roman qui nécessite de mûrir davantage avant d’être mené à bien. 🤔

Après mûre réflexion (un an, quand même 😅 mais bon, je n’ai pas fait que ça, heureusement !), j’envisage donc une réécriture complète de ma novella de 2021, avec un travail de fond, notamment sur les personnages principaux, pour la transformer en cosy mystery. Ensuite seulement, je me lancerai dans le deuxième récit… et plus si affinités. (Oui, il est possible que j’ambitionne d’en faire une série, parce que pourquoi pas, hein !)

Et j’ai vraiment envie, avec ces histoires, de tenter à fond l’expérience de l’autoédition. En 2024, si tout va bien. On croise les doigts !

Les oubliées d’Epeirandria

roman de science-fiction young-adult - projet mis en attente

J’ai une idée de départ, quelques personnages, plusieurs scènes. Initialement, j’espérais profiter du NaNoWriMo de novembre 2022 pour commencer à travailler sur ce roman.

En voici le pitch :

À chaque solstice d’été, sur l’île où est née Mika, a lieu une cérémonie rituelle : tous les garçons qui ont atteint l’âge de neuf ans sont sacrifiés à Skaphos, une divinité maléfique. C’est le sort qu’a connu le frère de Mika, et dont leur mère ne s’est pas remise.
Mais la fillette refuse de croire que son aîné est mort. Elle est prête à tout tenter pour le ramener. Alors, à l’aube du solstice, l’année de ses neuf ans, elle se glisse parmi les garçons…

Sauf que j’ai essayé de l’aborder en architecte, c’est-à-dire en prévoyant un plan détaillé de l’intrigue avant de me lancer dans l’écriture, mais je n’étais jamais satisfaite de mes tentatives. Raison pour laquelle je l’ai mis de côté, et me suis lancée dans l’écriture d’un autre roman (Cercueil et Préjugés, pour ne pas le nommer), sans rien planifier à l’avance, pour tester si cette méthode me convenait mieux (réponse : oui), et… je ne l’ai pas (encore) repris depuis.

Fragments de solitudes

recueil de nouvelles - projet abandonné

L’idée de ce recueil traînait dans un coin de ma tête depuis de longs mois. J’avais déjà 3 nouvelles candidates prêtes à y figurer, et je comptais bien étoffer le matériau et ajouter d’autres récits avant de le publier.

Pour ce projet, je n’avais aucune hésitation : ce serait de l’autoédition.

Et puis… j’ai changé d’avis. J’explique pourquoi dans cet article de blog.

Mais sait-on jamais ? Un projet peut toujours renaître de ses cendres…

Envie de suivre l’avancée de mes projets ?

N’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !

Mis à jour :